Contact

Nos experts vous contacterons pour de plus amples informations.
Veuillez utiliser le formulaire suivant pour nous envoyer vos demandes, suggestions ou feedback.

Nom

E-mail

Téléphone

Code postal

Culture

Message

J'autorise le traitement de ces données personnelles à des fins de contact, de prestation de services ou de communication des produits et services de Trade Corporation International, SA (Tradecorp), conformément aux termes et conditions de la politique de protection des données et de confidentialité. qui sont disponibles sur Protection des données..Je suis informé que, pour répondre à toutes les demandes de contact provenant de pays où la société n'a pas de siège ou de bureaux locaux, mes données personnelles peuvent être partagées avec des représentants ou des distributeurs Tradecorp dans ce pays. Je suis conscient que je peux exercer mes droits de protection des données, en particulier les droits d’information, d’accès, de consultation, de rectification, d’opposition au traitement ou d’élimination, en contactant le service de protection des données de Tradecorp, joint par courrier électronique à protectiondesdonnees@tradecorp.sapec.pt


Contacts

Tradecorp - Europe, Sub-Saharan Africa and Iran

Ne manquez pas l’interview de Nicolas Lindemann par Agropages sur l’avenir de l’industrie des biostimulants !

Nicolas Lindemann, Directeur exécutif de Tradecorp, a donné à Agropages son point de vue sur l’industrie, les tendances de développement et l’avenir du marché des biostimulants en Chine. Voici quelques sujets clés qui ont été abordés lors de cette interview.

Ces dernières années, de nombreuses sociétés de biostimulants ont émergé sur le marché. Selon vous, quelle est la valeur ajoutée de Tradecorp par rapport à ces entreprises ?

La bio-stimulation ouvre un tout nouveau monde en matière de gestion des cultures. Le fait que beaucoup de nouvelles entreprises soient entrées dans cette industrie est très bénéfique pour le marché ! Espérons que la réglementation le permette pendant de nombreuses années, car ce sont finalement les agriculteurs et les consommateurs qui bénéficient de la
bio-stimulation : des fruits meilleurs et plus savoureux, des récoltes plus abondantes, de meilleure qualité, plus faciles à gérer, etc…

Il y a 2 principaux niveaux d’entrée dans cette industrie :

– Les grandes entreprises entrant dans le haut de gamme, acquérant très souvent des technologies ou des gammes de produits, et proposant leur offre de biostimulants en complément de leur offre existante.

– Et les petites ou très petites entreprises issues du domaine de l’innovation ou de la recherche universitaire qui apportent une offre singulière en bio-stimulation.

Tradecorp propose des solutions sur plusieurs niveaux : nous proposons des nouveautés issues de la pure innovation ou de la recherche appliquée, ainsi qu’une offre spécifique pour compléter notre vaste gamme de produits. A ce titre, notre offre est complète, intégrée et adaptée au cas par cas : notre offre en bio-nutrition est unique.

A quel stade de développement le marché mondial des biostimulants est-il selon vous ? Et où pensez-vous que soient les opportunités et les défis du marché ?

Nous sommes encore dans les premières étapes. Le marché mondial des biostimulants est sur le chemin de la maturité et de la consolidation, avec déjà beaucoup d’actions et d’innovations.

Les agriculteurs et les consommateurs souhaitent utiliser des biostimulants, mais ils ne vont pas simplement prendre une belle étiquette ou satisfaire la pression de leur revendeur local. Ils veulent savoir en quoi consiste le produit : les fabricants doivent expliquer et démontrer les performances de leurs produits ainsi que la manière dont la culture peut être mieux gérée. C’est la phase de connaissance. Il y a tellement d’opportunités sur le marché en ce moment… Il faut penser à la façon de servir l’agriculteur et le consommateur final et le résultat sera un succès.

À l’heure actuelle, de nombreuses entreprises de biostimulants choisissent de coopérer avec des entreprises phytopharmaceutiques et/ou d’engrais. Comment voyez-vous une telle coopération ?

La bio-stimulation seule ne fait pas tout. La nutrition et la protection sont également nécessaires. En ajoutant un bio-contrôle, vous avez accès à une dimension complètement différente.

Nous croyons vraiment que cette intégration est vitale. Dans le cas de Tradecorp et du groupe Sapec Agrobusiness, nous proposons depuis plusieurs années des solutions de gestion des cultures dans de nombreux pays. Nous coopérons souvent avec des sociétés de biostimulants et de produits de bio-contrôle purs et intégrons nos approches en matière de nutrition, de protection et de bio-stimulation.

Utiliser une molécule sans se soucier des autres solutions peut conduire à des résultats qui sont vraiment difficiles à interpréter. C’est pourquoi l’intégration est naturelle et essentielle.

En savoir plus:

Interview de Nicolas Lindemann pour l’édition spéciale d’Agropages sur les biostimulants