Tradecorp | Belgium https://tradecorp-belgium.be Tradecorp | Belgium Fri, 30 Sep 2022 11:06:41 +0000 fr hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.3.2 Désherbage d’automne des céréales https://tradecorp-belgium.be/desherbage-dautomne-des-cereales/ Fri, 30 Sep 2022 11:06:41 +0000 https://tradecorp-belgium.be/?p=5959 Désherbage d’avant Généralement, le désherbage de l’orge d’hiver (semé fin sept. – fin oct.) est effectué en automne alors que le blé d’hiver (semé plus tard à partir de mi-oct.) est reporté au printemps principalement pour cause de conditions d’application contraignantes. Il y a moins de 10 ans le désherbage de printemps représentait 70 % […]

The post Désherbage d’automne des céréales appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
Désherbage d’avant

Généralement, le désherbage de l’orge d’hiver (semé fin sept. – fin oct.) est effectué en automne alors que le blé d’hiver (semé plus tard à partir de mi-oct.) est reporté au printemps principalement pour cause de conditions d’application contraignantes.

Il y a moins de 10 ans le désherbage de printemps représentait 70 % des surfaces contre 10 % aujourd’hui !

Désherbage d’aujourd’hui

Les tendances actuelles ont changé et les applications de désherbage en automne gagnent du terrain ! En France, Arvalis l’institut du végétal annonce qu’en 2021 ; 68% des surfaces de céréales ont été traitées/désherbées en automne avec la post-levée (43 % des surfaces).

Si je peux semer, je peux désherber !

Le désherbage des céréales durant l’automne se justifie pour les raisons suivantes :

  • Le changement climatique offre des automnes/hivers de plus en plus doux et prolongés.
  • Les molécules utilisées au printemps sont et deviennent de moins en moins efficace pour cause de résistance (Ex : Sulfonylurée , inhibiteur de l’ALS)
  • Un désherbage unique en sortie d’hiver procure un résultat de 30-40 % d’efficacité en moins.

Effet de phytotoxicité

Il est important de noter qu’un manque de sélectivité peut être observé après l’application d’un herbicide de pré- et ou post-levée.

Toute céréale subit un stress phytotoxique lorsqu’elle est désherbée avant d’avoir atteint un stade suffisamment développé (BBCH 29) !

Ainsi, les herbicides chimiques modifient le contenu en acides aminés des plantes en interagissant avec d’autres processus métaboliques, où ils affectent indirectement le cycle de l’azote, inhibant la biosynthèse des a.a. et par conséquences des protéines.

En outre, une baisse de la teneur en protéines est révélatrice d’un ralentissement du développement de la plante.

Résultats d’essai

Delfan Plus 1.5 L/ha + herbicide – France 2016

 

Conclusions

Delfan Plus/Vegenergy en combinaison avec l’herbicide de post-levée (1-2 feuilles) permet à la plante:

  • Réduire le stress induit par l’herbicide et compenser les effets négatifs de ce stress abiotique
  • Poursuivre son cycle végétatif sans aucun retard de croissance
  • Améliorer sa sélectivité
  • Augmenter son rendement net

Vegenergy est utilisable en Agriculture Biologique, certifié Ecocert. (Retrouvez tous nos produits utilisables en Agriculture Biologique)

Contactez-nous pour plus d’informations sur notre produit !

[contact-form-7]

The post Désherbage d’automne des céréales appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
https://tradecorp-belgium.be/wp-content/uploads/2022/09/Delfan-Plus_cereal_trial_2022.png
L’engagement de Tradecorp envers le nouveau règlement (UE) 2019/1009 https://tradecorp-belgium.be/lengagement-de-tradecorp-envers-le-nouveau-reglement-ue-2019-1009/ Fri, 15 Jul 2022 12:04:31 +0000 https://tradecorp-belgium.be/?p=5950 Le 16 juillet, le nouveau règlement (UE) 2019/1009 – le règlement sur les produits fertilisants (RPF) – ouvre officiellement le marché européen aux matières recyclées et organiques à des fins de fertilisation et, surtout, aux biostimulants. Alors que les biostimulants étaient auparavant considérés comme faisant partie des produits phytopharmaceutiques, ce nouveau règlement reconnaît le potentiel […]

The post L’engagement de Tradecorp envers le nouveau règlement (UE) 2019/1009 appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
Le 16 juillet, le nouveau règlement (UE) 2019/1009 – le règlement sur les produits fertilisants (RPF) – ouvre officiellement le marché européen aux matières recyclées et organiques à des fins de fertilisation et, surtout, aux biostimulants. Alors que les biostimulants étaient auparavant considérés comme faisant partie des produits phytopharmaceutiques, ce nouveau règlement reconnaît le potentiel avéré des biostimulants à soutenir également la croissance et le rendement des cultures en créant une délimitation fonctionnelle claire entre cette catégorie et celles spécifiquement destinées à la protection des plantes.

Pour la première fois, tous les États membres de l’UE partageront la même définition officielle des biostimulants agricoles, ce qui représente une avancée majeure pour toutes les entreprises actives dans ce secteur.

À cet égard, nous saluons le travail et la collaboration du Conseil européen de l’industrie des biostimulants (EBIC), dont Tradecorp est un membre fondateur, qui s’est réuni dans le but commun d’inclure les biostimulants végétaux dans la réglementation, malgré un paysage politique difficile.

Tradecorp International considère qu’il s’agit d’un grand pas en avant pour l’agriculture durable et la transformation du secteur agricole, ainsi que d’une étape importante pour l’Europe qui se place à l’avant-garde de l’industrie et sert de référence au reste du monde en matière de réglementation agricole. Selon l’EBIC, la plupart des analystes de marché indiquent que le marché européen des biostimulants représente environ la moitié du marché mondial, en raison notamment d’un désir d’efficacité, de la demande des consommateurs pour des produits ayant un impact environnemental réduit et de la capacité des biostimulants à cibler des besoins agronomiques spécifiques.

” Chez Tradecorp, nous soutenons le nouveau règlement de l’UE sur les produits fertilisants parce que nous sommes déterminés à jouer un rôle actif pour mener la transformation de l’industrie et renforcer l’économie circulaire et l’agriculture durable, en accord avec les objectifs de la politique agricole commune, du Green Deal de l’UE et de la stratégie Farm to Fork “, a déclaré José Alfredo García, Chief Operating Officer, Bionutrition chez Rovensa. “Nous nous engageons auprès de toutes nos parties prenantes en favorisant une plus grande utilisation de matériaux recyclés et en réduisant les déchets et la dépendance aux nutriments importés, et ce nouveau règlement nous aide à cet égard”.

Tradecorp opère avec succès en Europe depuis sa création en Espagne en 1985. Depuis lors, la société a fourni aux cultivateurs des produits de haute qualité et efficaces pour assurer leur succès et optimiser leur rendement. Grâce à cette nouvelle réglementation, Tradecorp pourra distribuer ses produits innovants dans toute l’Europe plus rapidement et sur un plus grand nombre de marchés où, selon la réglementation précédente, les biostimulants n’étaient pas autorisés. La RPF garantit également la sécurité et la qualité de tous les produits sur le marché, les nouveaux produits devant être conformes aux exigences environnementales et de sécurité. Les producteurs seront ainsi plus rassurés et auront l’esprit tranquille quant à l’efficacité et à la sécurité des biostimulants qu’ils utilisent sur leurs cultures.

En encourageant l’innovation dans l’industrie, nous pouvons ensemble relever les défis auxquels notre monde est confronté aujourd’hui et à l’avenir. En tant que leader dans le domaine de la biostimulation et membre de l’EBIC (Conseil européen de l’industrie des biostimulants), Tradecorp se réjouit de la mise en œuvre du règlement et est optimiste quant au fait qu’il aidera l’industrie des biostimulants à prospérer dans les années à venir, au bénéfice de tous. 

The post L’engagement de Tradecorp envers le nouveau règlement (UE) 2019/1009 appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
https://tradecorp-belgium.be/wp-content/uploads/2022/07/Portada-FPR-FR_Mesa-de-trabajo-1.png
ROVENSA devient le leader mondial des BioSolutions grâce à l’intégration de COSMOCEL https://tradecorp-belgium.be/rovensa-leader-mondial-des-biosolutions-grace-integration-cosmocel/ Mon, 06 Jun 2022 10:53:42 +0000 https://tradecorp-belgium.be/?p=5903 – COSMOCEL est un leader dans le domaine des biostimulants haut de gamme avec un portefeuille à haute valeur ajoutée et une présence commerciale consolidée en Amérique du Nord, Amérique latine, Europe, Moyen-Orient et Afrique du Sud. – Cette étape stratégique transforme ROVENSA en leader mondial des biosolutions pour une agriculture durable, avec un portefeuille […]

The post ROVENSA devient le leader mondial des BioSolutions grâce à l’intégration de COSMOCEL appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
– COSMOCEL est un leader dans le domaine des biostimulants haut de gamme avec un portefeuille à haute valeur ajoutée et une présence commerciale consolidée en Amérique du Nord, Amérique latine, Europe, Moyen-Orient et Afrique du Sud.

– Cette étape stratégique transforme ROVENSA en leader mondial des biosolutions pour une agriculture durable, avec un portefeuille plus large et mieux équilibré. Les produits sont issus de technologies innovantes utilisées sur les gammes de bionutrition, de biostimulants, de biocontrôle, de bio-adjuvants, d’améliorateurs de sol et de performance des plantes.

– COSMOCEL continuera à fonctionner comme une société indépendante, dirigée par l’équipe de gestion actuelle, en s’appuyant sur les capacités de ROVENSA pour accélérer la croissance internationale de la structure et le développement du portefeuille grâce à une innovation de pointe.

MADRID, 26 mai 2022 – ROVENSA, leader mondial des intrants agricoles pour une agriculture durable, annonce aujourd’hui qu’il a convenu d’intégrer COSMOCEL, un acteur de premier plan dans les biostimulants de spécialité et les produits de haute technologie pour l’agriculture. La réalisation de l’intégration est soumise à l’approbation des autorités antitrust.

Basée à Monterrey, au Mexique, COSMOCEL est un développeur, fabricant et distributeur de solutions de biostimulants spécialisés, leader sur le marché, avec plus de 60 ans d’expérience. Le portefeuille de plus de 100 produits de COSMOCEL couvre les biostimulants, le biocontrôle et les adjuvants.

COSMOCEL compte plus de 700 employés, 3 usines de fabrication de pointe, 11 bureaux et 26 entrepôts pour approvisionner ses clients dans plus de 50 pays en Amérique du Nord, Amérique latine, Europe, Moyen-Orient et Afrique du Sud. Elle dispose d’une forte présence sur le marché, établie de longue date, grâce à des équipes commerciales et des partenariats stratégiques, ainsi que d’une équipe de R&D très expérimentée.

Cette intégration stratégique positionne ROVENSA comme leader mondial des BioSolutions pour l’agriculture durable et s’inscrit parfaitement dans sa stratégie visant à fournir aux distributeurs et aux agriculteurs des solutions innovantes pour augmenter la productivité des cultures et leur rentabilité, tout en permettant une agriculture durable et responsable pour protéger et préserver l’environnement pour les générations futures.

COSMOCEL agrandit le périmètre d’action de ROVENSA, avec un élargissement de la zone géographique et un meilleur accès aux marchés stratégiques du continent Américain. Elle apporte également des capacités de production importantes et polyvalentes au Mexique, des compétences supplémentaires en matière de R&D et des synergies des outils de production. COSMOCEL et ROVENSA partagent une culture d’entreprise et une approche du marché similaires, une pierre angulaire essentielle pour atteindre une croissance commerciale continue et la création de valeur en partenariat avec les distributeurs et les agriculteurs.

Eric van Innis, PDG de ROVENSA, a déclaré : “Nous sommes ravis d’accueillir COSMOCEL au sein du groupe pour renforcer notre présence mondiale en tant que fournisseur de référence de solutions durables pour l’agriculture. Cette intégration stratégique souligne nos ambitions de croissance sur le marché international des biosolutions et notre engagement fort en faveur de l’agriculture durable. La grande qualité et la complémentarité de la gamme de biostimulants et de produits de bio-performance de COSMOCEL, leur culture, leur approche du marché, l’engagement de leur personnel et de leur direction, ainsi que leurs capacités de production nous donneront une position unique pour offrir les meilleures solutions basées sur la nature à nos distributeurs et agriculteurs, en s’appuyant sur notre couverture mondiale. Nous sommes déterminés à avoir un impact fort dans l’agriculture durable qui devrait être à la fois productive et régénératrice, en harmonie avec la nature, rendant les cultures plus résistantes au changement climatique, avec pour objectif de nourrir le monde en garantissant l’équité et la santé”.

La direction de Cosmocel a ajouté : “Nous croyons fermement que cette intégration sera très bénéfique pour COSMOCEL et tous ceux qui font partie de l’organisation. Depuis le tout début de nos discussions, ROVENSA a toujours fait preuve d’un engagement clair et d’une volonté de préserver notre culture et notre personnel, ce qui nous permettra sans aucun doute, avec les autres entreprises de ROVENSA, de continuer à poursuivre un chemin pour contribuer à une agriculture meilleure et plus durable.”

Rovensa a été conseillée par J.P. Morgan, Uría Menéndez, Dunham Trimmer, PwC, Marsh et ERM. Cosmocel était conseillée par Seale & Associates, Santamarina + Steta, EY et ERM.

Les conditions financières de la transaction ne sont pas divulguées.

 

The post ROVENSA devient le leader mondial des BioSolutions grâce à l’intégration de COSMOCEL appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
https://tradecorp-belgium.be/wp-content/uploads/2022/06/Logo-Rovensa-Negativo-Horizontal-JPG-scaled-e1654510654785.jpg
C’est le moment pour une fertilisation foliaire en phosphore efficace ! https://tradecorp-belgium.be/fertilisation-foliaire-en-phosphore-efficace/ Mon, 23 May 2022 13:08:37 +0000 https://tradecorp-belgium.be/?p=5894 Savez-vous que le phosphore (P) est l’un des nutriments les plus importants (après l’azote) pour la croissance de vos cultures ? Et que même s’il ne représente qu’environ 0,2 % du poids sec d’une plante, le phosphore a un impact majeur sur le développement des racines, le rendement final et la qualité de votre récolte ? […]

The post C’est le moment pour une fertilisation foliaire en phosphore efficace ! appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
Savez-vous que le phosphore (P) est l’un des nutriments les plus importants (après l’azote) pour la croissance de vos cultures ? Et que même s’il ne représente qu’environ 0,2 % du poids sec d’une plante, le phosphore a un impact majeur sur le développement des racines, le rendement final et la qualité de votre récolte ? Il ne suffit pas juste d’appliquer plus de phosphore pour remédier à cette situation !

Pourquoi le phosphore est-il un nutriment si difficile à obtenir ?

Le phosphore est peut-être l’élément nutritif majeur le plus difficile à utiliser dans l’ensemble du cycle agronomique. En effet, le phosphore est un élément nutritif très réactif, qui se combine avec d’autres composants du sol et, en général, seulement 0,05 % du phosphore du sol est disponible pour une utilisation à court terme par les plantes. Pourquoi une si petite partie du phosphore du sol est-elle disponible ?

Pourquoi le phosphore du sol est-il si peu disponible pour une utilisation à court terme par les plantes ?

Dans les sols, un phénomène appelé “fixation du phosphore dans le sol” se produit chaque fois qu’un engrais P est appliqué. Lorsqu’il est appliqué au sol, le phosphore interagit avec d’autres composants du sol, notamment le calcium, le fer et l’aluminium. De 70 à 90 % du phosphore appliqué au sol est immobilisé peu après l’application. Dans les sols alcalins, la réaction typique est la formation de phosphate de calcium (Ca₃(PO₄)₂), le même minéral que l’on trouve dans les os et les dents – donc évidemment pas très soluble – et dans les sols acides, la fixation du P se fait souvent par la formation de phosphate d’aluminium (Al₃PO₄) et de phosphate ferreux (Fe₃PO₄). Cela signifie que tous les sols risquent de souffrir de la fixation du phosphore.

La fixation du phosphore dans le sol ou comment perdre de l’argent : Comment la fixation influe-t-elle le coefficient réel d’utilisation (CRU) ?

Les racines ne peuvent absorber que le phosphore dissous dans la solution du sol et les formes insolubles de P mentionnées ci-dessus sont, par conséquent, indisponibles pour la plante ! Cela signifie que les engrais phosphorés appliqués au sol ont un coefficient réel d’utilisation (CRU) très faible, parfois inférieur à 10 %. Cela signifie que pour chaque 100 kg de phosphore appliqué, moins de 10 % aboutissent dans la plante. En termes réels, par exemple, le phosphate diammonique (DAP) contient 46 % de P2O5, ce qui signifie qu’une tonne contient 460 unités ou 460 kg de P2O5. Dans un sol avec un CRU théorique de 15%, seulement 69 unités de P2O5 sont susceptibles d’être disponibles pour la culture à court terme… et cette année le producteur aura payé près de 1000€/tonne pour ce DAP.

Nourrissons la culture, pas le sol !

Tout comme l’azote (N), le phosphore (P) se prête également à une augmentation du CRU (coefficient réel d’utilisation) lorsqu’il est utilisé en application foliaire. Par exemple, le CRU des engrais phosphorés  est de 8 % en moyenne lorsque le P est appliqué à la volée et incorporé dans le sol, et ce chiffre passe à 16 % lorsque le P est mélangé au sol avec de l’ammoniac ou appliqué en bande le long des semences au moment de la plantation du blé d’hiver (Mosali et al., 2006 1).

Comment puis-je améliorer le retour sur investissement de mes dépenses en engrais phosphorés ?

Lorsque l’on examine le retour sur investissement (ROI) de l’application de phosphore, en particulier dans le cadre du scénario actuel de prix élevés, il y a une grande marge d’amélioration, et c’est là que les applications foliaires de P ont un avantage clair !

Figure 1. Effet de l’application de phosphore sur le rendement du blé. Le phosphore a été appliqué à la plantation à différentes doses au sol, avec et sans application foliaire de P à BBCH 22 (tallage) et BBCH 45 (gonflement de l’épi) (unités de P de l’essai converties en P2O5). *Calculé avec la dose standard de 400 L de volume de mélange en cuve.

Rendement du blé (t /ha) en fonction de la fertilisation phosphorée au sol et foliaire.

Taux d’application du phosphore au sol (P2O5)

Dans l’étude ci-dessus sur blé (figure 1), différentes applications au sol d’engrais phosphorés ont été comparées avec et sans application de P foliaires. Dans l’expérience, il est clair que la combinaison  de fertilisation phosphorique au sol  et  de fertilisatio phosphorique foliaire donne le même rendement ou même un rendement plus élevé lorsqu’il est comparé à la modalité avec apport seul de phosphore au sol. Les traitements foliaires ont permis d’économiser environ 20 kg de P2O5 par ha et de maintenir, voire d’augmenter, le rendement.

Figure 2. Application de diverses solutions foliaires de phosphore sur du blé d’hiver ayant reçu une application au sol optimale de phosphore au moment de la plantation, à savoir NPK 18-46-0 à 100 kg/ha (unités de P et de K sous forme de P2O5 et de K2O respectivement). Les produits Armonika, Phostrade Mg-Zn ou Trafos Mg-Mn de Tradecorp ont été appliqués au stade BBCH 2324 (mi-tallage) en application foliaire avec des herbicides.

Il est intéressant de noter que peu de recherches ont été publiées en Europe sur les applications foliaires de phosphore au cours des deux dernières décennies par les centres de recherche et c’est certainement un sujet qui nécessite plus d’investissements.

Tradecorp, grâce à ses efforts continus de R&D, dispose de nombreuses études internes qui confirment les observations précédentes. Par exemple, ce récent essai 2021 réalisé en Allemagne a testé trois produits Tradecorp différents à forte teneur en P et appliqués en foliaire. Les trois produits ajoutent moins de 2 unités foliaires de P2O5 par ha, mais donnent des résultats positifs en augmentant le rendement de 500 à 800 kg/ha. En partant du prix de janvier 2022 de 260 €/tonne de blé, on obtient une augmentation de 130 à 208 € du bénéfice brut par ha.

Les caractéristiques du produit peuvent être résumées comme suit :

  • Phostrade Mg-Zn : Engrais énergétique hautement concentré et absorbable à base de phosphore (P), potassium (K), magnésium (Mg) et zinc (Zn).
  • ArmoniKa : engrais liquide PK à base de Phosphore (P) sous forme de phosphate et de Potassium (K), le tout en haute concentration et entièrement soluble dans l’eau.

Dans l’ensemble, toutes ces études ne laissent aucun doute sur la rentabilité de l’utilisation du phosphore foliaire en complément des applications d’engrais P au sol. Optimiser les applications de P au sol, souvent en réduisant de quelque % le P appliqué, puis en appliquant une partie de ce P économisé plus tard dans le cycle sous forme d’application foliaire, permet de préserver, voire d’augmenter les rendements, tout en veillant à ne pas compromettre la qualité.

Nous connaissons tous depuis de nombreuses années les avantages qu’une nutrition foliaire complémentaire peut apporter à nos cultures. Mais certaines de ces connaissances ont pris la poussière en raison de l’intérêt porté à des sujets agronomiques plus récents et plus tendances. Lorsqu’il s’agit d’optimiser les méthodes, Tradecorp est là pour partager ses connaissances et vous aider à maintenir la performance de vos cultures.

Les coûts du phosphore, comme tous les autres coûts des intrants pour les producteurs, continuent d’augmenter, et cette charge est plus lourde aujourd’hui qu’elle ne l’a jamais été auparavant. Les problèmes de logistique et de continuité de l’approvisionnement atteignent également des niveaux jamais vus depuis des décennies. Cependant, en intégrant des applications au sol et foliaires comme aspects clés d’un programme agronomique, il est possible d’ajouter plus de flexibilité et de résilience au programme pour tenir compte de cette situation  et de réaliser des économies en ces temps difficiles.

Il est impératif de tirer le meilleur parti possible de chaque goutte de P appliquée, que ce soit par le sol ou par voie foliaire. Les produits phosphorés foliaires, tels que ceux disponibles dans la gamme de Tradecorp, sont plus que jamais essentiels pour aider à optimiser et à équilibrer les besoins agronomiques par rapport aux coûts et à la rentabilité finale afin de maximiser le retour sur investissement. La mission de Tradecorp est de fournir aux agriculteurs des solutions durables à leurs besoins agronomiques et, en ces temps difficiles, il est justifié de mettre l’accent sur le rendement par la nutrition foliaire.

Faisons ce travail ensemble !

Vous voulez savoir où trouver le produit ? Remplissez le formulaire!

[contact-form-7]

The post C’est le moment pour une fertilisation foliaire en phosphore efficace ! appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
https://tradecorp-belgium.be/wp-content/uploads/2022/05/Foliar-Phosphorus_square.png
C’est le moment pour une fertilisation foliaire azotée efficace ! https://tradecorp-belgium.be/fertilisation-foliaire-azotee-efficace/ Mon, 11 Apr 2022 12:04:38 +0000 https://tradecorp-belgium.be/?p=5817 Les engrais standard pour le sol sont-ils disponibles pour tous les producteurs ? Les terres recevront-elles la même quantité de NPK que les années précédentes ? Ces dernières années, les producteurs du monde entier ont vécu des moments difficiles : crise économique, pandémie de COVID, blocage de la chaîne d’approvisionnement, guerres, … Les périodes volatiles […]

The post C’est le moment pour une fertilisation foliaire azotée efficace ! appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
Les engrais standard pour le sol sont-ils disponibles pour tous les producteurs ? Les terres recevront-elles la même quantité de NPK que les années précédentes ? Ces dernières années, les producteurs du monde entier ont vécu des moments difficiles : crise économique, pandémie de COVID, blocage de la chaîne d’approvisionnement, guerres, … Les périodes volatiles engendrent des marchés volatiles, et les producteurs ont été les plus touchés par ces événements sismiques : récoltes perturbées, fluctuation des prix du marché, et maintenant, prix record des engrais, tout en portant sur leurs épaules la responsabilité de garantir la production alimentaire mondiale.

À cet égard, le concept de coefficient réel d’utilisation (CRU), c’est-à-dire la quantité d’engrais absorbée et utilisée par la culture par rapport à la quantité d’engrais appliquée, est plus pertinent que jamais. Dans le contexte des prix élevés des engrais, les producteurs réduisent les apports d’engrais et l’efficacité de l’utilisation des nutriments est donc essentielle.

Nourrissons la culture, pas le sol !

L’azote (N) et le phosphore (P) sont les exemples classiques de macronutriments lorsqu’on parle de CRU, en particulier lorsqu’on compare l’application au sol et la l’application foliaire. Des études menées au fil des années ont montré que l’application d’éléments nutritifs par voie foliaire peut stimuler votre culture et certaines expériences montrent que la relation entre l’absorption foliaire et racinaire de l’azote peut être de 1 : 2. Cela signifie qu’une unité d’azote appliquée par voie foliaire peut être aussi efficace que deux unités appliquées dans le sol.

Dans le graphique ci-dessous de la figure 1 (Ferrari et al. 2021)1, nous pouvons observer que 1 kg d’azote appliqué par voie foliaire est beaucoup plus efficace que  1 kg d’application au sol. Dans le témoin, 1 kg d’azote appliqué au sol a produit 38 kg de grains alors que lorsqu’il est appliqué par voie foliaire, le même 1 kg donne 71 kg de rendement en grains. Comme mentionné dans l’étude, l’engrais foliaire n’est pas un substitut à la fertilisation au sol, car un engrais de base est toujours nécessaire, mais la nutrition foliaire est clairement un partenaire parfait de la fertilisation au sol et offre la possibilité de réduire les apports totaux d’engrais tout en maintenant ou même en augmentant le rendement.

Figure 1. Graphique montrant différentes stratégies de fertilisation azotée sur culture de blé. Le témoin a reçu 160 kg N /ha exclusivement par le sol, tandis que l’autre traitement a reçu un total de 96 unités N, dont 32 kg N/ha ausol, et l’azote restant par application foliaire, avec une grande différence en coefficient réel d’utilisation (CRU).

Tradecorp, par le biais de ses efforts de recherche et de développement, s’efforce d’aider les producteurs à maximiser le coefficient réel d’utilisation (CRU) et à tirer le meilleur parti des investissements qu’ils font dans ses options de biostimulants et de nutrition spécialisée.

Mais cette année, la tendance à l’augmentation des applications de nutrition foliaire supplémentaire est un sujet brûlant. Cette tendance s’explique en partie par la réduction des applications d’engrais de base afin de faciliter la gestion des coûts pendant l’établissement et le début de la croissance. Tradecorp est un expert dans ce domaine de la nutrition foliaire, grâce à ses nombreuses années d’expertise en matière d’essais et d’études sur le sujet.. La nutrition foliaire appliquée unité par unité donne le meilleur retour sur investissement (ROI) et la meilleure efficacité d’utilisation des engrais, à condition que les besoins du sol de base soient satisfaits au printemps. La nutrition foliaire est donc plus que jamais la solution idéale en cette année de réduction des applications d’engrais de base.

Tradecorp a testé son produit Folur S sur du blé d’hiver en Allemagne. Folur S est une solution d’azote et de soufre hautement concentrée qui pénètre très rapidement dans les feuilles tout en présentant un risque de brûlure inférieur à celui de nombreux autres produits. Il est prouvé que les applications foliaires d’azote augmentent le rendement des cultures telles que les céréales, le maïs ou les légumes de plein champ. Folur S de Tradecorp a permis d’augmenter le rendement de 8,7 % lors d’un essai avec une application foliaire supplémentaire de seulement 2,6 kg d’azote par hectare (10 L/ha) (voir Figure 2).

Figure 2. Essai sur blé d’hiver réalisé en 2019 avec Folur S. Les deux traitements ont reçu une fertilisation au sol avec de l’azote, mais le traitement Tradecorp a également été complété par de l’azote foliaire, via le produit Folur S, avec un grand effet.

Et n’oubliez pas que les solutions à base d’acides aminés L-α libres qui jouent un rôle important dans ces nouvelles circonstances. Bien qu’elles soient plus typiquement utilisées contre le stress abiotique, elles fournissent, à des doses plus élevées, une quantité substantielle d’azote pour stimuler la croissance des cultures, et cet azote est sous une forme facilement utilisable par les plantes, ce qui permet une incorporation rapide de l’azote fourni dans le métabolisme des plantes. Delfan Plus / Vegenergy de Tradecorp, grâce à leur teneur en azote organique, constituent un excellent soutien pour les cultures en ces temps de prix élevés des matières premières, tout en offrant une protection contre de nombreuses situations de stress qui peuvent affecter la croissance et le rendement des cultures.

L’absorption directe et l’absorption efficace des engrais au sol font également partie du concept de CRU. En ce sens, les acides humiques, contenus dans Humifirst, ont un effet important sur le CRU. En favorisant l’augmentation de la biomasse racinaire et la capacité des acides humiques à libérer les nutriments du sol et de la matière organique, une plus grande partie de l’engrais appliqué au sol est absorbée par les racines. [Pour en savoir plus lire l’article sur la fertilisation de printemps à risque].

Il est clair que cette année, dans un contexte de prix des engrais élevé et volatil, de perturbations de la chaîne d’approvisionnement et d’un climat en constante évolution, le CRU est au premier plan des préoccupations des producteurs. Ce qui ne change pas d’année en année, c’est le concept selon lequel la qualité n’est jamais un coût, mais un investissement, et c’est particulièrement vrai en ce qui concerne les apports nutritionnels. Pour maximiser le CRU, les producteurs disposent d’un certain nombre d’options : les biostimulants pour réduire les perturbations de la croissance des plantes et l’utilisation des engrais, les substances  humiques pour augmenter l’absorption des engrais de base, les micronutriments pour s’assurer qu’aucune carence ” cachée ” ne limite le rendement, et enfin, ce qui est très important cette année, le coefficient réel d’utilisation des applications de nutrition foliaire. Tradecorp est prêt à fournir des solutions aux producteurs et distributeurs, en restant à vos côtés pour vous aider à continuer à fournir un approvisionnement alimentaire continu…

  1. Data Source https://www.mdpi.com/2073-4395/11/11/2138/htm 

Vous voulez savoir où trouver le produit ? Remplissez le formulaire !

[contact-form-7]

The post C’est le moment pour une fertilisation foliaire azotée efficace ! appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
https://tradecorp-belgium.be/wp-content/uploads/2022/04/NITROGEN_ARTICLE_COMMERCIAL_.png
UNE FERTILISATION DE PRINTEMPS MENACÉE https://tradecorp-belgium.be/fertilisation-de-printemps-menacee/ Thu, 27 Jan 2022 09:18:17 +0000 https://tradecorp-belgium.be/?p=5801 Les engrais sont non seulement chers, mais surtout rares  Compte tenu des prix élevés des engrais et de leur rareté, notamment en ce qui concerne l’azote, les agriculteurs s’inquiètent des déficiences en nutriments et, par conséquent, d’une baisse de la qualité finale et du rendement.  Car la dose d’azote à épandre au printemps ne sera pas respectée et fournie […]

The post UNE FERTILISATION DE PRINTEMPS MENACÉE appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
Les engrais sont non seulement chers, mais surtout rares 

Compte tenu des prix élevés des engrais et de leur rareté, notamment en ce qui concerne l’azote, les agriculteurs s’inquiètent des déciences en nutriments et, par conséquent, d’une baisse de la qualité nale et du rendement. 

  • Car la dose d’azote à épandre au printemps ne sera pas respectée et fournie aux cultures en raison des problèmes de disponibilité et de la hausse des prix ! (Urée 805 €/T, solution d’azote liquide 612 €/T – Source : Terre et Net 15.01.2022)

Votre azote est-il perdu à cause des fortes pluies d’hiver ? 

En sortie d’hiver et particulièrement cette année, il sera crucial de valoriser la quantité d’azote minéralisé encore disponible et réparti dans les différents horizons (0-30, 30-60, 60-90) sous forme de nitrate (NO3-) et d’ammonium (NH4+). 

  • D’importantes précipitations engendreront le lessivage d’une partie de l’azote nitrique (NO3-) du sol.

HUMIFIRST

 NOTRE SOLUTION : HUMIFIRST

En sortie d’hiver, Tradecorp recommande fortement d’intégrer Humirst à vos schémas de fertilisation. Le partenaire idéal pour optimiser l’usage de vos engrais et des éléments nutritifs présents dans les sols.  

RÉSULTATS PROUVÉS

ÉVITE LES PERTES D’AZOTE PAR LESSIVAGE 

Le lessivage de l’azote est un grave problème environnemental et économique et est étroitement lié à la quantité de pluie qui tombe. 

L’ajout d’Humifirst au sol réduit très efficacement la perte d’azote par lessivage. Une dose de 25 L/ha est déjà suffisante pour réduire le lessivage comme on peut le voir sur le graphique. 

Si nous comparons les effets de lessivage  du nitrate dans des sols calcaires et sableux avec et sans substances humiques, la différence est stupéfiante. Humifirst réduit les pertes de N de 80-90% selon la nature du sol.

STIMULE L’ABSORPTION DES NUTRIMENTS DU SOL

Appliquer Humifirst à la fin de l’hiver pour :

  • Augmenter la croissance et la densité des racines et des poils absorbants
  • Augmenter l’absorption des éléments nutritifs
  • Favoriser la croissance des cultures et le rendement final 

RECOMMENDATIONS TRADECORP

 

The post UNE FERTILISATION DE PRINTEMPS MENACÉE appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
https://tradecorp-belgium.be/wp-content/uploads/2022/01/Leaching-Mailing-e1643269054830.jpg
Tradecorp diminue l’utilisation du plastique dans ses emballages, réduisant ainsi ses émissions de CO2 de 115 000 kg par an. https://tradecorp-belgium.be/tradecorp-diminue-lutilisation-du-plastique-dans-ses-emballages-reduisant-ainsi-ses-emissions-de-co2-de-115-000-kg-par-an/ Tue, 19 Oct 2021 09:38:08 +0000 https://tradecorp-belgium.be/?p=5786 Tradecorp, une entreprise de Rovensa spécialisée dans les micronutriments et les engrais spéciaux, élimine l’utilisation de 35 000 kg de polyéthylène par an, ce qui correspond à l’émission de 115 000 kg de CO2 par an. Cette mesure est mise en œuvre dans tous les sites industriels de Tradecorp en Espagne et permettra de réduire […]

The post Tradecorp diminue l’utilisation du plastique dans ses emballages, réduisant ainsi ses émissions de CO2 de 115 000 kg par an. appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
Tradecorp, une entreprise de Rovensa spécialisée dans les micronutriments et les engrais spéciaux, élimine l’utilisation de 35 000 kg de polyéthylène par an, ce qui correspond à l’émission de 115 000 kg de CO2 par an.

Cette mesure est mise en œuvre dans tous les sites industriels de Tradecorp en Espagne et permettra de réduire de 25 % la quantité de plastique utilisée dans ses bouteilles d’emballage d’un litre et de 11 % dans les bouteilles de cinq litres.

En réduisant l’impact environnemental de ses emballages, Tradecorp diminue non seulement l’utilisation de plastique (moins de polyéthylène), mais aussi les émissions de CO2 liées au transport et à la distribution de ses emballages (moins de carburant).

Modes de production et de consommation durables

Le directeur industriel de Tradecorp, David Martín, explique que “cette mesure reflète l’engagement environnemental de notre entreprise en faveur d’un modèle de production et de consommation plus durable. Avec nos fournisseurs, nous collaborons pour identifier et mettre en œuvre de nouvelles opportunités de réduction des déchets, d’efficacité énergétique et de décarbonisation. Nous n’utilisons que ce dont nous avons besoin, sans compromettre la qualité ou l’apparence de nos emballages. La réduction des déchets de nos clients profite à tous, sans exception”.

 

Cette mesure est le résultat des vérifications régulières que Tradecorp effectue pour valider et assurer la qualité de ses produits et grâce auxquelles l’entreprise détecte les possibilités d’amélioration. Ces vérifications garantissent également que, malgré la réduction de la quantité de plastique, les bouteilles ont toujours la même qualité et que le produit n’est pas affecté. Ces nouvelles bouteilles permettent non seulement de protéger les solutions Tradecorp en toute sécurité, mais aussi de garantir leur résistance, leur qualité et leur design.

Toutes ces initiatives s’inscrivent dans le cadre du plan de développement durable de l’entreprise, qui prévoit déjà l’utilisation de 100 % d’énergie renouvelable dans toutes les usines de Tradecorp en Espagne, ainsi que l’utilisation de carton recyclé dans ses boîtes. Les prochains projets à l’ordre du jour incluent la réduction du poids de ses boîtes et l’utilisation de plastique recyclé dans ses bouteilles.

“Chez Tradecorp, nous sommes déterminés à garantir une production et une consommation durables dans nos usines en réduisant la consommation d’énergie, les émissions, la production de déchets et l’utilisation de l’eau”, conclut David Martín.

Répondre aux objectifs de développement durable par l’emballage : SDG 12, Production et consommation durables, et SDG 13, Action pour le climat.

  • Le travail de Tradecorp sur les emballages soutient 2 des objectifs de développement durable de l’ONU (SDG12, SDG13), et fait partie de l’engagement du groupe Rovensa à contribuer à un avenir net zéro. En tant que société Rovensa, nous prenons des mesures pour réduire les emballages plastiques et diminuer nos émissions de gaz à effet de serre afin d’arrêter le changement climatique et ses impacts.
  • L’engagement environnemental de Tradecorp s’inscrit également dans le cadre de l’initiative européenne “Fit for 55”, qui fixe un objectif de réduction de 55 % des émissions de carbone d’ici 2030.

 

À propos de Tradecorp

Tradecorp, une société de Rovensa, est une référence mondiale dans le secteur de la biostimulation et de la nutrition durable des cultures spécialisées, développant et fabriquant des solutions de premier ordre et innovantes qui sont commercialisées dans plus de 60 pays dans le monde. Tradecorp propose un portefeuille complet de produits haut de gamme, adaptés aux conditions agronomiques locales et comprenant des solutions telles que des biostimulants, des chélates et des engrais foliaires de précision.

Les récentes acquisitions stratégiques telles que Microquimica, au Brésil, et SDP, en France, ont conduit à une croissance sans précédent de l’entreprise et à une nouvelle expansion du portefeuille différencié de Tradecorp, en intégrant des solutions microbiologiques, telles que des inoculants et des extraits bactériens, ainsi que des adjuvants de pointe.

À propos de Rovensa Group

Le groupe Rovensa est un leader mondial des solutions durables pour l’agriculture, qui comprend des solutions de bionutrition, de biocontrôle et de protection des cultures pour aider les agriculteurs à produire des aliments sûrs, sains et nutritifs pour tous. Soutenant notre mission de nourrir la planète, nos 1 700 employés répartis dans plus de 30 pays s’efforcent chaque jour de conduire le changement du système de production alimentaire par une agriculture équilibrée, qui vise à préserver et à améliorer la santé des sols, la santé de l’environnement et la santé humaine.

Avec des solutions agricoles vendues dans plus de 90 pays dans le monde, Rovensa offre un portefeuille complémentaire de solutions écologiques et innovantes pour la santé et le soin des plantes. De nos 20 centres expérimentaux et laboratoires de R&D à travers le monde à plus de 800 agronomes sur le terrain, nous travaillons en étroite collaboration avec les agriculteurs pour les aider à faire plus avec moins de ressources.

Rovensa reconnaît sa responsabilité d’utiliser ses connaissances et son expérience pour faire progresser l’agriculture durable afin de contribuer à une faim zéro dans le monde. Le portefeuille des entreprises du groupe comprend un lauréat du prix européen des entreprises pour l’environnement (EBAE) 2020-2021, décerné par la Commission européenne.

The post Tradecorp diminue l’utilisation du plastique dans ses emballages, réduisant ainsi ses émissions de CO2 de 115 000 kg par an. appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
https://tradecorp-belgium.be/wp-content/uploads/2021/10/industrial-decrease-the-plastic-v3_800x800.png
L’implantation de la culture, une étape-clé du processus de production https://tradecorp-belgium.be/limplantation-de-la-culture-une-etape-cle-du-processus-de-production/ Fri, 08 Oct 2021 10:46:51 +0000 https://tradecorp-belgium.be/?p=5770 La nouvelle saison céréalière commence. Le défi en ce début de cycle est surtout d’avoir une émergence homogène et de soutenir l’implantation de la culture pour assurer un bon départ. Un système racinaire bien développé permet aux céréales d’accumuler davantage de réserves nutritives pour résister aux hivers rigoureux. Le développement des racines est donc primordial Il dépend principalement de la qualité et de la structure du sol.   La combinaison des produits :  Humifirst et Ruter AA permet de […]

The post L’implantation de la culture, une étape-clé du processus de production appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
La nouvelle saison céréalière commence. Le défi en ce début de cycle est surtout d’avoir une émergence homogène et de soutenir l’implantation de la culture pour assurer un bon départ. Un système racinaire bien développé permet aux céréales d’accumuler davantage de réserves nutritives pour résister aux hivers rigoureux. Le développement des racines est donc primordial Il dépend principalement de la qualité et de la structure du sol.  

La combinaison des produits :  Humifirst et Ruter AA permet de soutenir l’installation de la culture:

  • En augmentant le nombre de racines et de poils absorbants ; 
  • En améliorant l’absorption et l’efficacité de l’eau et des éléments nutritifs ;  
  • En améliorant la lutte contre les stress climatiques durant la phase de croissance juvénile ; 
  • En améliorant la lutte contre les stress phytotechniques (herbicide de pré- et post-levée). 

Vous l’avez compris, Humifirst Ruter AA garantit une implantation plus rapide et une meilleure résistance aux stress abiotiques de la période automne-hiver. 

Tradecorp recommande d’appliquer 5L/Ha Humifirst + 5L/Ha Ruter AA en combinaison avec les herbicides de pré-levée ou de post-levée. 

Humifirst contient des acides humiques et fulviques (EM062.E) 

Ruter AA contient des acides aminés, ainsi que N, P, K, Fe (EDDHA), Mn (EDTA), Zn (EDTA), Mo 

 

Pour plus d’informations: 

Lotte Sevenant: +32 493 021 073 / lotte.sevenants@tradecorp.rovensa.com

Erwin Hyndrickx: +32 492738362 / erwin.hyndrikx@tradecorp.rovensa.com

The post L’implantation de la culture, une étape-clé du processus de production appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
https://tradecorp-belgium.be/wp-content/uploads/2021/10/54209.jpg
Humifirst, votre partenaire pour la décomposition des pailles https://tradecorp-belgium.be/humifirst-votre-partenaire-pour-la-decomposition-des-pailles/ Fri, 20 Aug 2021 10:18:51 +0000 https://tradecorp-belgium.be/?p=5725 Compte tenu des conditions difficiles de récolte actuelles, il se peut que dans certains champs, la paille ne soit tout simplement pas rentrée, mais travaillée en dessous. Après la récolte, la paille reste dans le champ et est généralement utilisée comme engrais organique. Pour pouvoir être utilisée comme engrais, la paille doit être minéralisée dans […]

The post Humifirst, votre partenaire pour la décomposition des pailles appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
Compte tenu des conditions difficiles de récolte actuelles, il se peut que dans certains champs, la paille ne soit tout simplement pas rentrée, mais travaillée en dessous. Après la récolte, la paille reste dans le champ et est généralement utilisée comme engrais organique. Pour pouvoir être utilisée comme engrais, la paille doit être minéralisée dans le sol et décomposée en éléments nutritifs. Cependant, en raison de la forte teneur en cellulose et en lignine, ce processus prend beaucoup de temps et la vitesse de dégradation dépend principalement de l’activité des micro-organismes présents dans le sol.

Il est courant d’accélérer la minéralisation par l’application d’engrais azotés, mais les résultats ne sont pas toujours satisfaisants et, de plus, cela ne correspond pas à la législation actuelle sur l’azote.

Humifirst ne contient pas de N mais des acides fulviques et humiques. Les composants de l’humus contenus dans Humifirst améliorent la structure du sol, ce qui se traduit par une meilleure aération et une meilleure rétention d’eau dans le sol, créant ainsi d’excellentes conditions pour les micro-organismes qui décomposent la paille. Cela favorise également le développement des racines des cultures d’engrais verts et de l’herbe, ce qui signifie que davantage d’azote est absorbé dans le sol et que moins d’azote résiduel y reste. Cela réduit le risque de laisser trop d’azote résiduel dans le sol.

Lorsque l’on utilise Humifirst pour favoriser la décomposition de la paille, une dose de 10-15L en plein champ est recommandée.

 

        Téléchargez notre brochure ! 

 

Suivez l’actualité Tradecorp !

Pour plus d’informations:

Erwin Hyndrickx : +32 492738362 ; erwin.hyndrikx@tradecorp.rovensa.com

Lotte Sevenants : +32 493021073lotte.sevenants@tradecorp.rovensa.com

The post Humifirst, votre partenaire pour la décomposition des pailles appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
https://tradecorp-belgium.be/wp-content/uploads/2021/08/51649.jpg
Consommation de produits locaux et de saison https://tradecorp-belgium.be/consommation-de-produits-locaux-et-de-saison/ Mon, 21 Jun 2021 10:04:28 +0000 https://tradecorp-belgium.be/?p=5716 Oui à la consommation de produits locaux et de saison, et oui à une alimentation variée incluant des produits du monde entier. Nous aimons tous voir un supermarché bien approvisionné, rempli de différents produits du monde entier, que l’on peut acheter toute l’année. Cependant, pour manger des pêches, des pastèques et des melons hors saison, […]

The post Consommation de produits locaux et de saison appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
Oui à la consommation de produits locaux et de saison, et oui à une alimentation variée incluant des produits du monde entier.

Nous aimons tous voir un supermarché bien approvisionné, rempli de différents produits du monde entier, que l’on peut acheter toute l’année.

Cependant, pour manger des pêches, des pastèques et des melons hors saison, ces produits ont probablement dû parcourir des milliers de kilomètres. Leur transport aura généré plusieurs kilogrammes de gaz à effet de serre et l’ensemble du processus de récolte et de mise en rayon aura consommé beaucoup d’énergie pour les stocker, les emballer et les réfrigérer, avant qu’ils n’atteignent leur point de vente.

Le produit peut même porter un label biologique dans son pays d’origine. Cependant, après avoir parcouru autant de kilomètres et consommé autant d’énergie, ces produits sont-ils vraiment respectueux de l’environnement ?

Selon Camila Levy, responsable R&D de Tradecorp, spécialisée dans la gestion de l’environnement et titulaire d’un master en ressources agroalimentaires, agriculture tropicale et gestion de projets, un produit durable est un produit qui présente des caractéristiques spécifiques : Il doit être “écologiquement sain, économiquement viable, socialement équitable et culturellement diversifié”. La variable économique fait partie intégrante de l’équation, tout comme l’aspect social. Il ne suffit pas de se concentrer uniquement sur les variables environnementales et culturelles.”

De son côté, la FAO, lorsqu’elle évoque les “directives diététiques et la durabilité”, déclare que “les régimes alimentaires durables sont ceux qui ont un faible impact sur l’environnement et qui contribuent à la sécurité alimentaire et nutritionnelle et à une vie saine pour les générations actuelles et futures. Les régimes durables sont protecteurs et respectueux de la biodiversité et des écosystèmes, culturellement acceptables, accessibles, économiquement équitables et abordables ; nutritionnellement adéquats, sûrs et sains ; tout en optimisant les ressources naturelles et humaines.”

En d’autres termes, une alimentation et un régime durables tiennent compte non seulement des avantages pour le consommateur, mais aussi des avantages pour la planète. La FAO a d’ailleurs lancé une série de recommandations, parmi lesquelles : un régime alimentaire à base de légumes, le choix de produits locaux et de saison, la réduction du gaspillage alimentaire, la consommation de poissons issus de stocks durables et la diminution de la viande rouge et transformée, ainsi que les aliments hautement transformés et les boissons sucrées.

Consommer des produits locaux pour réduire l’impact sur l’environnement

Le Conseil européen de l’information sur l’alimentation (EUFIC) est une organisation à but non lucratif, créée en 1995. Son objectif est de fournir des informations scientifiques afin d’inspirer et d’encourager des choix alimentaires et de mode de vie plus sains et plus durables.

Dans une étude publiée en septembre 2020, EUFIC a analysé l’impact de la consommation de fruits et légumes de saison, ainsi que les implications de la consommation de produits hors saison et provenant d’autres continents et latitudes.

La consommation de produits locaux réduit notre empreinte carbone et nos émissions de gaz à effet de serre. En calculant l’empreinte carbone, les chercheurs cités par l’EUFIC ont constaté que le système alimentaire mondial est responsable d’environ 26 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. Cette moyenne varie, les fruits et légumes générant moins d’émissions que la viande et l’élevage laitier.

Des produits locaux et de saison, associés à un régime varié de produits importés

Cependant, loin de condamner la consommation de produits étrangers, ces chercheurs ont également considéré le fait que la demande mondiale a contribué à l’expansion du marché alimentaire mondial et a permis un approvisionnement plus varié et constant en fruits et légumes tout au long de l’année. Cela a été particulièrement bénéfique pour les pays dont la saison de production est courte, car cela leur permet d’avoir une alimentation variée et équilibrée tout au long de l’année.

Dans le même ordre d’idées, dans l’article de 2013 intitulé “Seasonality and dietary requirements : will eating seasonal food contribute to health and environmental sustainability ?”, des chercheurs de l’université de Cambridge ont pris en compte d’autres paramètres pour analyser la consommation de produits locaux et saisonniers. Ils ont introduit le concept de ” saisonnalité globale ” (c’est-à-dire produite pendant la saison de croissance naturelle mais consommée partout dans le monde) par opposition à la ” saisonnalité locale ” (c’est-à-dire produite pendant la saison de croissance naturelle et consommée dans la même zone climatique).

Pour ces chercheurs, la saisonnalité mondiale permet aux consommateurs du monde entier de profiter de produits variés et frais tout au long de l’année, avec les avantages nutritionnels que cela comporte. Par ailleurs, ils se demandent si la production locale seule est plus bénéfique pour l’environnement, car cela dépend des systèmes de production utilisés.

En revanche, ils suggèrent que la réduction de la consommation de viande est une option intéressante, car elle est bénéfique à la fois pour une alimentation saine et pour la protection de l’environnement.

Les produits locaux et de saison sont-ils synonymes de valeur nutritionnelle accrue ?

L’une des clés de ce débat est la valeur nutritionnelle des aliments. Or, les avis sur le sujet sont contradictoires.

D’une part, selon Ellie Pumpkin, chercheuse au Student Environmental Resource Center de l’université de Californie à Berkeley, “l’un des principaux avantages [de la consommation de produits locaux et de saison] est sa valeur nutritionnelle accrue”. Cette chercheuse fonde son affirmation sur le fait que “lorsque les produits sont transportés sur de longues distances, ils sont récoltés avant d’être complètement mûrs et sont enduits de pesticides ou d’autres conservateurs pour éviter qu’ils ne s’abîment pendant le transport”, et elle en conclut qu’ils perdent leur valeur nutritionnelle.

Cependant, le groupe de chercheurs de l’EUFIC estime que la perte de nutriments est négligeable, par rapport à l’impact globalement positif sur la santé. “Bien que le stockage et le transport aient été liés à des diminutions de certains niveaux de micronutriments, les pertes restent minimes en termes de bénéfices globaux pour la santé si on les compare à l’absence totale de consommation de fruits et légumes.”

En d’autres termes, les produits locaux et de saison permettent de réduire l’empreinte carbone et les émissions de gaz à effet de serre. Cependant, grâce à la production mondiale, une grande partie de la planète a accès à une alimentation saine et variée, qui ne serait pas disponible autrement. La clé, comme c’est souvent le cas, est de trouver le bon équilibre.

 

 

Pour en savoir plus : Les clés de Farm to Fork

The post Consommation de produits locaux et de saison appeared first on Tradecorp | Belgium.

]]>
https://tradecorp-belgium.be/wp-content/uploads/2021/06/MicrosoftTeams-image-5.jpg